Revenir vers vous

Revenir vers vous

Ok, le titre peut faire un peu peur comme ça mais il n’en est rien, rassurez-vous.

Enfin revenir vers vous

Etant relativement obstiné de nature – voire beaucoup pour certains – je tente de retrouver mes conditions d’antan tout en cherchant de nouvelles dispositions dans l’unique but d’écrire à nouveau.
La motivation est enfin revenue, les idées sont là.

Mais rien en peut se faire sans un ingrédient essentiel : vous.

Je ne veux pas tomber dans la démago.
Et même si j’écris avant tout pour moi, pour faire sortir toutes ces histoires, pour (faire) vivre toutes ces expériences que je ne pourrai jamais connaître, il faut reconnaître qu’un auteur n’est rien sans ses lecteurs.

Un grand merci

Je vous remercie déjà de m’avoir lu, de m’avoir découvert au gré de mes bouquins. Et je tiens surtout à remercier celles et ceux qui me poussent à revenir à l’écriture, qui attendent de moi la suite de tel livre, etc.
Je ne citerai pas de noms mais j’ai une bonne mémoire, notamment quand on m’encourage.

Et comme l’envie est de nouveau là, je vais de nouveau dégager de la disponibilité intellectuelle (et créative si possible) pour me remettre derrière mon clavier.
Mon activité de concepteur-rédacteur me prend beaucoup de temps – et d’énergie – car j’aime ce que je fais, j’ai envie de bien le faire.
Mais l’écriture fait aussi partie de moi.

Un soutien indéfectible

Alors, pourquoi tout ce laïus ? Pourquoi revenir vers vous ?
Juste pour vous demander d’être encore un peu à mes côtés. Et moi près de vous.
Histoire qu’on se (re)crée du lien, histoire qu’on partage des choses, histoire de se motiver.

Pour les aficionados des RS, retrouvez-moi sur Twitter / Insta / FB (@zeneilthomas) !

Et si vous avez envie de dire un petit truc, je laisse les com’ ouverts pour cet article.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

error: Content is protected !!
neque. eget dapibus Donec at sem, Curabitur Lorem