Expérience : quitter Facebook jusqu’à fin 2019

Neil Thomas ou comment quitter Facebook pendant 5 mois

Quitter Facebook… J’avais déjà tenté l’expérience en 2016.
Et, je crois bien qu’il est temps de la renouveler.
Facebook, tu l’aimes ou le détestes. Mais une chose est sûre, c’est que cela te bouffe du temps libre et disponible et qu’au niveau productivité, on est loin du résultat.

Quitter Facebook quelque temps

Comme pour la 1ère fois, je pourrais vous donner de nombreuses raisons, mais là encore, je vais me concentrer sur ma vie, sur l’utilisation d’un tel réseau et sur mon éventuel retour à l’écriture (oui, oui, vous avez bien lu !). En effet, un ou deux romans, un recueil de poésie et une autre idée de livre trottent dans ma caboche.

Car, pour ceux qui me suivent çà et là, peut-être avez-vous remarqué que je viens moins sur Facebook depuis quelque temps !
Je suis davantage présent – et plus réactif – sur Twitter, et sur Instagram où il y a davantage d’ondes positives disons.

A compter du 22 juillet et jusqu’à la fin décembre 2019, je vais donc :
. Désactiver Facebook de mon téléphone et de mon ordinateur ;
. Couper Messenger associé à ce compte.

Comment me contacter ?

Ainsi, pour ceux qui veulent toujours me suivre, discuter avec moi, échanger, découvrir comment je vais vivre cette parenthèse, il vous reste donc :
. Twitter ;
. Instagram ;
. Ce site Web : je vais réactiver les commentaires pour qu’on puisse échanger. Je vais tenter de revenir plus souvent par ici ;
. SMS et WhatsApp pour ceux qui ont mon numéro ;
. Mon adresse mail pour certains.

Serez-vous là ?

Alors, vais-je pouvoir gérer cette coupure momentanée ? Deviendra-t-elle définitive ? Comment va se passer le sevrage ?
Me suivrez-vous dans cette nouvelle expérience ?
Et, vais-je découvrir que certains d’entre vous ne seront plus mes “amis Facebook” ?

Enfin, hâte de prendre ce petit virage…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

error: Content is protected !!
venenatis, Aliquam Praesent Donec pulvinar sed