Poésie : Ex abrupto

Orage blanc et ex abrupto

Ex abrupto

C’est le voyant
L’être-poème
Des symphonies
Triste et sauvage
Transcendantal
Comme l'éclair
Un jet de pierres
L'homme génial
Discrètement
Lance ses charmes
Au goût de flamme
A ses amants
C'est le voyant
Le fou-bohème
Quand il décrit
Nos blancs orages.

Ce texte, Ex abrupto, relativement ancien, est extrait du recueil Transversale.
Serait-ce pour vous laisser entendre (ou laisser lire tout du moins) que je vais revenir avec un nouveau recueil de poésie ?
Who knows ?

error: Content is protected !!
porta. Lorem neque. nunc tristique ipsum ut eleifend velit, suscipit consequat.