4e couverture Transversale


Transversale, second recueil de poésies de Neil THOMAS, revendique un des seuls droits qui mérite le combat de chaque instant : la liberté de faire ou de ne pas faire. Essentielle, sauvage, la poésie s’habille d’argile puis éclate en images sensuelles et sons fulgurants.
Monologue intérieur, expérience de l’instant, Transversale est une intention adressée à un abandon : désapprendre le moment pour le reconquérir. Le mot devient élément, prétexte ou excuse mais jamais, il ne se suffit. Un mot en cache toujours un autre.
Les mots jaillissent dans le vent de nos affaires humaines : effervescents, rapides, singuliers. Fragments déchirés et sublimes, ils savent assouplir et vivifier l’éclat d’un moment.

Actuel, immédiat. Transversal.

Laisser un commentaire